L’écriture de soi, un cap à franchir !

Le manque de temps, de connaissance et de motivation est souvent un frein pour entamer l’écriture de son récit de vie. Pourtant, il est important de ne pas abandonner ce projet aux bienfaits conséquents. Quels sont-ils ? Comment parler de soi et commencer à écrire son histoire personnelle ? Vous découvrirez dans cet article que la rédaction d’une autobiographie est ouverte à tout le monde, quel que soit son niveau. 

écrire de soi

La biographie et ses variantes

De Anne Frank à Michelle Obama, près de 70 ans se sont écoulés. Le point commun entre ces deux femmes ? Seules ou avec l’aide d’un prête-plume, elles ont décidé de raconter leur histoire. Malgré cela, ces deux biographies sont complètement différentes. La première est une autobiographie, écrite par une jeune fille dans son journal intime durant la deuxième guerre mondiale. Ce récit du XXème siècle fait partie des lectures autobiographiques incontournables. La biographie de Michelle Obama a été écrite par une tierce personne, ce qui n’en fait pas moins un livre à succès. Ce dernier retrace les mémoires de celle qui fût la 1ère dame des États-Unis, de son enfance modeste à son retour à la vie normale en 2017. Ces deux exemples de récits de vie montrent qu’il est possible d’écrire sur n’importe quel événement de son existence, qu’il soit triste ou heureux. Ainsi, il est envisageable de :

  • retracer sa grossesse de A à Z, du test positif à l’accouchement ;
  • garder un souvenir unique et extraordinaire du plus beau jour de sa vie ;
  • raconter un voyage marquant et exceptionnel  ;
  • laisser une trace de son travail au sein d’une entreprise.

Les raisons qui mènent à commencer l’écriture de son récit de vie

Une alternative à la psychothérapie

Avez-vous déjà vécu un deuil, une rupture difficile, une instabilité financière éprouvante, un échec professionnel ? À la suite de ces épreuves, avez-vous déjà essayé d’utiliser les mots pour soulager vos maux ? Sachez qu’il est possible d’évacuer une bonne partie des sentiments négatifs engendrés par ces évènements tragiques. Pour cela, se lancer dans l’écriture thérapeutique est bénéfique. Coucher sur papier ce qui nous rend triste ou en colère a une influence profonde sur la souffrance, et cela peu importe la forme qu’elle prend. Il a été prouvé que la baisse des consultations chez les rédacteurs est significative. Derrière une expérience traumatisante se cache toujours un aspect positif, que l’écriture peut vous aider à dévoiler. Plus encore, la puissance des mots entraîne un regain d’optimisme et une régulation émotionnelle.

La lutte contre l’oubli 

Transmettre son histoire et ses souvenirs à travers des écrits agit contre l’oubli. Qui n’a jamais oublié à quel âge bébé a perdu sa première dent ? Quel itinéraire a été emprunté durant ce voyage qui nous a fait tant vibrer ? En 2016, l’espérance de vie atteint en moyenne 85 ans pour les femmes et 79 ans pour les hommes. Cela fait beaucoup de souvenirs accumulés au fil des années. Il est temps de se vider la tête et de poser sur papier tout ce qui vous anime, vos joies, vos peines pour ne jamais oublier. Pour vous, pour votre entourage.

Le plaisir d’écrire et d’être lu

Vous êtes peut-être désireux d’écrire tout simplement car vous aimez cette activité. Cela donne un sens à votre vie et construit votre identité. Ainsi, vous prenez du recul sur votre parcours et faites une introspection. Grâce à la relecture de ces écrits, vous observez les erreurs, les leçons tirées, les moments heureux. Vous prenez confiance en vous et surtout, vous vous connaissez mieux. La fierté du chemin parcouru vous donne envie de partager vos récits, et de les donner à lire à d’autres personnes.

Nous désirons tous écrire pour une raison. Quelle qu’elle soit, les bénéfices sur la santé physique, psychologique et sur l’intégration sociale ne sont plus à démontrer.

Un accompagnement personnalisé pour un livre unique

sibel ceylan écriture

Vous pouvez vous faire accompagner pour la rédaction de votre autobiographie. Écrire un livre sans expérience est à votre portée ! Si vous ne savez pas par où commencer, que vous n’avez pas les idées claires ou si, au contraire, vous avez rédigé la quasi totalité de votre manuscrit, faites appel à un coach éditorial. Celui-ci vous aidera et vous guidera tout au long du processus, de la rencontre à l’impression. L’écriture et la vie propose ce coaching. Vous trouverez forcément votre bonheur dans les différentes formules proposées : 

  • Le manuscrit est achevé. Le récit sera lu et amélioré. Des conseils et avis personnalisés seront apportés.
  • Le manuscrit est en attente de finalisation. L’aboutissement de ce projet d’écriture vous tient à cœur, mais vous avez perdu la motivation. Écrire un livre sur son histoire peut être fatiguant physiquement et émotionnellement. Toute l’énergie que vous avez mise dans cet ouvrage n’est pas perdue et il vous suffit de seulement 2 mois pour aller jusqu’au bout.
  • Le manuscrit… N’existe pas encore ! Comment se lancer dans un récit autobiographique ? Comment parler de soi ? Malgré l’envie, vous manquez de méthodologie et d’organisation. Cette formule avec séances régulières d’écriture est faite pour vous !

Enfin, il est envisageable de faire entièrement écrire ses mémoires par un biographe. Cette option est pour vous si vous désirez laisser une trace de votre histoire, mais que l’écriture n’est pas votre point fort. 

Que ce soit en totale autonomie, avec l’aide d’un coach éditorial ou d’un biographe, les possibilités pour raconter son histoire sont donc nombreuses. Le but recherché est commun à toutes les raisons qui poussent au récit autobiographique : le bonheur. Osez vous lancer et surpassez vos doutes. Vous avez toutes les cartes en main pour réussir ce beau projet, peu importe votre niveau. Vous n’êtes toujours pas prêt à passer le cap ? Vous pouvez débuter doucement et vous mettre à l’aise en participant à un atelier d’écriture

Sources : 

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00421149/document ;

https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/publications/etudes-et-resultats/les-francais-vivent-plus-longtemps-mais-leur-esperance-de-vie-en ;

http://autobiographie.sitapa.org/IMG/pdf/desirautobiorr.pdf.

Merci à Julie Quercia pour la rédaction de cet article

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :